Un festival pour tous depuis 2003

Ciné-Festival en Pays de Fayence

Le festival où VOUS pouvez être juré

INFORMATIONS PROGRAMME PARTICIPER RETROSPECTIVE CONTACT

Stéphane Robelin

Diplômé de l'ESRA Côte d'Azur, Stéphane Robelin a réalisé des courts métrages, des films publicitaires et des documentaires pour France 2. Après plusiuers courts, il réalise des longs métrages:

Et si on vivait tous ensemble ?



De Stéphane Robelin

Avec :
Jane Fonda, Pierre Richard, Géraldine Chaplin

Allemagne, France, 2012, 96min. français ,

Cinq personnes d’âge avancé décident de vivre ensemble pour protéger l’un des leurs, menacé d’être placé en maison de retraite, décrite comme le lieu de toute déchéance. La cohabitation pose un certain nombre de problèmes car chacun des cinq a son caractère. Un jeune étudiant en ethnologie en mal de trouver un sujet de thèse se laisse convaincre de les prendre comme sujet d’étude. Déboussolé par la vitalité de ces septuagénaires, surtout quand il est question de sexualité que notamment Jeanne aborde sans complexe, il s’épanouit à leur contact.
Le sujet est osé. On n’a pas l’habitude de voir les vieux » sous cet angle. Mais Stéphane Robelin reste dans les limites de la bienséance. Les questions soulevées sont sérieuses et concernent une partie grandissante de la population. Mais elles sont traitées avec une légèreté rafraîchissante. Si les blagues et les quiproquos sont parfois convenus ou téléphonés, empruntant au vaudeville le cocasse de certaines situations, il s’agit là d’un antidote tout à fait légitime à la gravité de la situation qui, autrement, aurait pu rebuter le spectateur.
Car l’un des protagonistes (Albert) est atteint d’Alzheimer, tandis que Jeanne va mourir.  Ce qui est à relever, c’est que l’enterrement de cette dernière ne donne pas lieu à une scène pseudo-religieuse comme c’est souvent le cas dans nos films. Aucune référence à la religion ne vient troubler ce face à face des personnages avec leur finitude.  Et c’est sans doute là, avec l’humour, le plus point le plus fort du film. Les personnages bâtissent, dans une solidarité sans faille, un vivre ensemble qui n’exclue pas les disputes ? parfois hilarantes - ni les désaccords, mais qui prend en charge chacun tel qu’il est. C’est réjouissant.
Daniel Brühl a dit dans la conférence de presse au festival de Locarno qu’au milieu des autres acteurs il se sentait le plus vieux de tous, tant les autres étaient de vrais cabotins. Visiblement : ils s’amusent ? et amusent le spectateur, tout en signant un appel au souci de l’autre, sans jamais se prendre au sérieux.
C’est le deuxième long-métrage du réalisateur après Real Movie en 2003. 
 

Projeté au Ciné-Festival en 2014. Film de clôture



Séances :


Ciné-Festival en Pays de Fayence - Secrétariat :1073 chemin des Touars, 83440 Callian - tél. 06 22 04 36 77
Siège social : Communauté de Communes, Mas de Tassy, RD19, 83440 Tourrettes
www.cine-festival.org - contact@cine-festival.org
Mentions légales