Un festival pour tous depuis 2003

Ciné-Festival en Pays de Fayence

Le festival où VOUS pouvez être juré

INFORMATIONS PROGRAMME PARTICIPER RETROSPECTIVE CONTACT

Moussa Toure

Moussa Touré. Né à Dakar en 1958. Il réalise Toubab Bi en 1991. TGV, tourné en 1997, obtient en 1999 le Prix du public lors du 9e Festival du cinéma africain de Milan. Après deux documentaires, il revient à la fiction avec La pirogue.
Depuis quelques années, le cinéaste organise aussi un festival de cinéma au Sénégal qui fait découvrir au public sénégalais le cinéma africain. Durant ce festival, Moussa Touré, avec ses partenaires, aborde des thèmes sociaux et aussi permet à de jeunes artistes (des rappeurs) de se faire connaître.

La pirogue



De Moussa Toure

Avec :
Souleymane Seye Ndiaye, Laïty Fall, Malamine Drame

France, Sénégal, 2012, 87min. français ,

A Dakar, de nombreuses pirogues partent vers les îles Canaries en territoire espagnoL Un pêcheur doit partir, lui aussi, malgré lui. Dans sa barque, 30 hommes, d’origines ethniques différentes, Toucouleurs, Wolofs et Peuls, unis autour du marabout, véritable socle de la société et qui prône le rassemblement. La moitié de la population a moins de 20 ans, mais il n’y a aucune perspective d’avenir. Presque chaque famille compte au moins un membre qui est parti.
Le film s’ouvre sur une scène de lutte, programmatique aux dires du réalisateur, lutte mêlée de transe, à l’image de ce peuple sénégalais largement musulman, mais en même temps animiste. Il est scandé par l’image superbe de la pirogue au cours de sa navigation : bois peint à la surface de l’eau, d’abord couleurs vives et fières surgissant de l’écume tracée vers l’avenir, puis clapotis navrant de la dérive impuissante... Dans la grande barque de bois, trente émigrants africains qui ont tout misé pour cet exode. On a vu leur attente, on a vu à l’?uvre les profiteurs du désespoir, on a mesuré la pauvreté des moyens avec lesquels sont mises en jeu ces existences... On a ressenti la peur, les rêves, les tensions qui fermentent dans ce huis-clos sur l’eau, mais aussi le courage, la sagesse, et, terrible, la violence du secours refusé à ses propres semblables... 
Un très beau film, d’une immense dignité, laissant chacun et sa propre conscience devant un phénomène installé sous nos yeux depuis des décennies désormais.
Une magnifique métaphore pour un pays à la dérive.

© Rezo Films

Festivals :

Cannes 2012, sélection ?La Quinzaine des Réalisateurs. Festival du film francophone d?Angoulême 2012

Projeté au Ciné-Festival en 2012. En compétition



Séances :


Ciné-Festival en Pays de Fayence - Secrétariat :1073 chemin des Touars, 83440 Callian - tél. 06 22 04 36 77
Siège social : Communauté de Communes, Mas de Tassy, RD19, 83440 Tourrettes
www.cine-festival.org - contact@cine-festival.org
Mentions légales