Un festival pour tous depuis 2003

Ciné-Festival en Pays de Fayence

Le festival où VOUS pouvez être juré

INFORMATIONS PROGRAMME PARTICIPER RETROSPECTIVE CONTACT

Malgorzata Szumowska

Malgorzata Szumowska
Née en 1973 comme fille d’un journaliste connu, elle se lance très tôt dans la réalisation de courts-métrages et de documentaires. Ses premiers longs-métrages sont très remarqués. En 2013 elle est membre du jury des longs-métrages lors du 32e Festival international du film d’Istanbul. 

Filmographie
2000 - Szcz??liwy cz?owiek  Prix artistique au Festival international du film de Thessalonique
2004 - Ono
2004 - Visions of Europe
2005 - Solidarno??, Solidarno??. . . 
2008 - 33 scènes de la vie (33 sceny z ?ycia)  
Prix de la mise en scène au Festival du film polonais de Gdynia, Aigle du meilleur film aux Récompenses cinématographiques polonaises, et le Prix spécial du jury au Festival de Locarno
2012 - Elles
2013 - In the Name Of 

Aime et fais ce que tu veux (W imie...)



De Malgorzata Szumowska

Avec :
Andrzej Chyra, Mateusz Kosciukiewicz, Maja Ostaszewska

Pologne, 2013, 102min. polonais ,

« Amen. Fuck ». Telle est une des répliques d’un jeune, singeant le prêtre que pourtant tous respectent. Elle peut se lire comme une caricature de ce qui est en jeu ici. La première scène montre la brutalité des relations au sein d’un groupe de jeunes. 
Adam, un prêtre, est muté dans un village et met une grande énergie dans un centre pour adolescents de milieux difficiles. Peu à peu on découvre les problèmes qu’il cache en espérant les fuir : il a des tendances homosexuelles et pour noyer son chagrin, il cède -parfois -à l’alcool. Mais quand cela arrive, ça fait mal. La scène où il danse, complètement ivre, avec le portrait du pape serait hilarante, si elle n’exprimait pas tant de douleur. 
Sans la finesse de la réalisatrice ce film aurait pu devenir qu’une dénonciation de plus des scandales dont on découvre de plus en plus l’étendue à l’intérieur de l’Église catholique, dénonciation facile car  la condamnation des abus est unanimement partagée. 
Au lieu de cela, on assiste au déploiement d’une histoire d’amour, complexe et pudique, où chaque personnage est saisi dans son épaisseur, même les personnages secondaires -à part l’évêque, parfaite incarnation onctueuse du système qui exige de l’huile dans ses rouages pour pouvoir passer sur les grains de sable. 
A la fin, Adam est étendu sur son lit de fortune dans une blancheur d’abandon comme pour en souligner l’innocence, avant que la caméra ne nous amène au milieu d’une foule de soutanes noires. Parmi eux, le jeune amant -issue fréquente pour les garçons de familles pauvres en Pologne. Lui qui jusqu’ici était sombre de tourment, arbore alors un sourire lumineux.  
Par petites touches et une caméra presque amoureuse, la réalisatrice réussit à saisir ses personnages en leur touchante fragilité que les uns cherchent à cacher sous une affirmation violente de leur virilité naissante, tandis que tel autre -le prêtre, mais aussi son collaborateur -s’y abîme dans un corps-à-corps avec soi-même.    Au nom de? qui ? Un grand film. 

Projeté au Ciné-Festival en 2013. En compétition

En Avant-première



Séances :


Ciné-Festival en Pays de Fayence - Secrétariat :1073 chemin des Touars, 83440 Callian - tél. 06 22 04 36 77
Siège social : Communauté de Communes, Mas de Tassy, RD19, 83440 Tourrettes
www.cine-festival.org - contact@cine-festival.org
Mentions légales